La chapka : un large choix de matières

chapka fourrure

Puisque l’authentique chapka est traditionnellement composée de fourrure, l’on aura tendance à penser que les matières utilisées pour la fabrication de ce couvre-chef d’origine russe sont plus ou moins limitées. La chapka moderne répond toutefois à plusieurs impératifs de qualité et la variété des matières en fait partie.

Nous ne sommes donc pas sans savoir que rien qu’avec la fourrure qui la compose, la chapka dispose de plusieurs déclinaisons. S’il s’agit d’une fourrure véritable, celle-ci peut dériver de plusieurs sortes d’animaux allant du pelage du raton laveur aux poils hirsutes d’un renard. La fourrure peut tout aussi bien être drue que soyeuse selon la finition du modèle, de la même manière que celle-ci peut être à poils longs ou courts. Les chapkas en fausse fourrure aspirent à une même qualité bien qu’il soit possible qu’elles soient plus douces au toucher comme s’il s’agissait des poils d’un ourson en peluche.

La chapka peut également être fabriquée à partir de tissus lourds comme la laine ou le tweed, ce qui n’empêche pas certains créateurs de mettre à l’honneur des chapkas en soie ou en coton en guise d’accessoire pour l’automne, voire pour le printemps s’il fait légèrement frisquet.

D’autres modèles de chapkas privilégient également les tissus satinés qui non seulement apportent un certain éclat au couvre-chef mais sont aussi imperméables, donc très utiles en temps de pluie ou de neige. Le polyamide élasthanne figure parmi les tissus satinés les plus utilisés pour confectionner une chapka ultra-protectrice en vous mettant à l’abri du froid et de toute sorte d’humidité.

Les chapkas en cuir sont aussi très répandues étant donné les nombreuses variétés de cuir que les marques de mode se plaisent à exploiter. Parmi les must figurent le cuir de porc qui offre un aspect velours une fois travaillé. La chapka moderne s’habille de cuir véritable comme de cuir synthétique sans jamais se départir de la classe qui la caractérise !